Réalisation de films d’animation autour de contes palestiniens

Identité culturelle

Le projet

Conceptualisé et piloté par Yannick Cochand, de la Compagnie Zappar, ces films d’animation ont été réalisés dans le cadre d’un projet d’animation socioculturel et de renforcement institutionnel. Du 11 au 27 octobre 2014, plus d’une trentaine d’enfants de la Crèche de Bethléem y ont participé : recherche dans leur entourage de contes issus de la tradition palestinienne, travail sur la forme de ceux-ci, création de personnes en pâte à modeler, enregistrement. Le résultat parle de lui-même : quatre films d’animation mettant en valeur l’héritage culturelle de cette région troublée du monde adressant ainsi un fort message à la société palestinienne. Après avoir visionné les films d’animation réalisés en octobre à la Crèche, Mme Vera Baboun, maire de Bethléem à cette époque, a décidé de les faire connaître aux responsables des établissements scolaires et aux associations culturelles de toute la région. Elle nous a commandé 500 exemplaires de la version arabe, voués à être utilisés comme ressource pédagogique, étant certaine que le moyen utilisé (le conte enregistré ensuite sous forme de film animation) est un chemin unique pour toucher la population : par cette expérience, les enfants de la Crèche tout spécialement et par eux tous les enfants du pays peuvent exprimer, de vive voix et par leurs capacités, les situations diverses qu’ils vivent et le développement de leur personnalité.

Jours de travail en octobre 2014

Enfants ayant participé

Films d'animation créés

DVD « Contes palestiniens »

Découvrez les magnifiques contes issus de l’identité palestinienne en son et image! Le DVD, avec les quatre contes ainsi que deux mini documentaires sont disponibles dans nos souks.

 

Partenaire principal pour l’ensemble du projet

Créée en 2012, la Compagnie Zappar s’est donnée pour mission de « stimuler et d’accompagner l’expression créatrice des enfants, adolescents et adultes, professionnels ou amateurs » par l’expression culturelle, ceci dans le but de promouvoir les droits de l’enfant.